Rituel des obsèques ou inhumations

Rituel des obsèques

Publié le : 08 décembre 20164 mins de lecture

Qu’il s’agisse d’un rituel des obsèques catholiques, rituel juif ou musulman, le rite funéraire appelé également funérailles représente l’ensemble des gestes et paroles nécessaires lors de la cérémonie d’inhumation. Le déroulement des funérailles peut être plus simple lorsque l’on fait appel à une agence de pompes funèbres.

Description du rite de passage des rituels funéraires

Quel que soit le rituel funéraire à travers le monde, ce rite de passage est composé de 3 étapes. La première représente l’étape de séparation qui se manifeste par le décès de l’individu. Lors de cette phase, le rite représente la vérification du décès ainsi que l’annonce de la mort.

L’étape baptisée liminarité (liminalité) représente l’exposition du défunt, la veillée funèbre, le convoi funéraire, la messe des morts, la crémation ou l’inhumation. La phase dite d’agrégation est l’ultime étape des rituels funéraires. Cette phase est le repas des funérailles servant de commémoration du défunt. Il est organisé après une période de deuil plus ou moins longue. Les délais d’attente avant l’étape d’agrégation varient selon les époques et les appartenances religieuses.

Rituels des obsèques relatifs au corps

La visite du défunt qu’il soit exposé à la maison, au funérarium ou à l’hôpital ainsi que l’adieu au visage accompli avant la fermeture du cercueil est un rituel important. En effet, le moment passé auprès du corps est capital, ce moment d’intimité en présence du visage découvert de la personne décédée aide à prendre conscience de la perte de l’être cher.

Selon le rituel funéraire catholique, la contemplation du défunt, une parole sur le défunt, sur la vie et sur Dieu permet d’aider les familles dans leur deuil. De plus, la prière de l’Église réalisée tout en regardant le visage du proche décédé permet de réconforter la famille en portant les regards vers celui du seigneur.

Différents rituels des obsèques ou inhumation religieuse

Le deuil selon le rite catholique ne propose aucune toilette rituelle. Il accepte toutefois les services de thanatopraxie, la conservation ou le soin somatique. Si rien n’est imposé pour le cercueil, on peut y ajouter une croix. Selon le rituel protestant, la cérémonie religieuse se déroule au temple.

Pour une confession orthodoxe, on allume des bougies et lors de la toilette et de l’habillage, une croix ou une icône du Christ est mise entre les mains du défunt. Le rituel musulman effectue une palette purificatrice respectant un rite très précis. Si les hommes assistent généralement à l’inhumation du cercueil, les femmes et les enfants ne sont pas conviés à cette étape de la cérémonie.

Plan du site